Voilà l'été, voilà l'été !

Suivez-nous sur Twitter !

Pas question de se laisser gagner par la torpeur estivale sur le chantier de Pluvigner. "J'aperçois le soleil, les nuages filent et le ciel s'éclaircit... ou presque !"

Une fois les deux dérives construites, je les passe en peinture avant de venir mouler dessus les puits de dérives. Au passage, c'est l'occasion de faire un peu de cosmétique sur les safrans du bateau !

Avant... / ... apprêt !

 

Moulage du puits de dérive bâbord

Suite aux incidents survenus à bord du bateau, il ne reste qu'un morceau de mât d'environ 3,50 m au lieu des 11 m d'origine... Le grand frère du 716, le numéro 800, revient de la Mini Transat 2013 avec un mât cassé en deux parties qui ont pu, elles, être récupérées.

Je manchonne le tube au début de l'été pour le prêter à Frédéric Denis qui va remettre à l'eau le 800 réparé par nos bons soins. Je le récupérerai en fin de saison où la dernière modification apportée sera le remplacement des barres de flèche afin d'en modifier la géométrie (et au passage gagner encore un peu de poids idéalement placé...).

;

Le mât était cassé à quelques dizaines de centimètre des barres de flèche (zone brillante)

Après réflexions et études des différentes optimisations envisagées pour la reconstruction du bateau, j'ai désormais suffisamment d'éléments en main pour lancer les travaux sur le bateau en lui-même. Phase ingrate qui n'a pas tendance à élever l'esprit, le ponçage extérieur... Un jour de grande motivation avant d'attaquer la reconstruction intérieure, je tombe la peinture du pont côté bâbord.

 

Mode Scarface

Le nouveau roof est quant à lui préfabriqué sur un mannequin mâle latté ayant déjà servis à réaliser les roofs des numéros 800 et 850. Légèrement plus large que celui d’origine de Raoul Pastèque, cela facilitera le futur assemblage. Pour la petite histoire, les moules de pont ayant déjà servi à la construction initiale du bateau et qui ont été la raison du premier contact avec l'ancien propriétaire du 716 n'auront finalement pas été réutilisés…  

 

                           Le mannequin latté...                                                                                                                               ... la mousse assemblée !

 

;

Pointe-à-Pitre c'est tout droit !

Dans le même temps, je m'active à l'intérieur du bateau. Les sujets à traiter sont nombreux, je commence par reconstruire la cloison de mât, greffer les nouveaux éléments de structure ajoutés suite au déplacement du mât en arrière de sa position d'origine, réparer le ballast éventré et reconstruire le morceau de pont qui était fissuré / délaminé. 

 

                           Bas de cloison de mât reconstruit, pont ouvert                                                                                 Modification de la structure

 

                    Le pont reconstruit, l'épontille en place.                                                                                                  Le flanc de puits de quille nettoyé et le ballast reconstruit.

 

 

Vue panoramique intérieure. Les retours monolithiques de sorties de puits de dérives ont été reconstitués.

 

Reste à greffer les nouveaux puits de dérives et reconstruire les flancs de puits de quille avant de poser le roof... pas de mou dans la laisse !

Contact

TY STARTIGENN

Axel TREHIN

154 Avenue du Général de Gaulle

56400 AURAY

06.67.39.06.78

axel.trehin@gmail.com

Dernières Actus

Plus d'info sur

  •    
  •    
  •