Un automne en contre-la-montre

Suivez-nous sur Twitter !

Bonjour à tous,

J’ai comme l’impression que l’automne file encore plus vite qu’un Ultim sur l’Atlantique, mais il est grand temps de vous donner des nouvelles du bord… Comment résumer ces deux derniers mois ? Deux belles courses et une victoire avec Tartine pour clore cette si intense saison 2018, mais aussi préparation technique d’un Class 40 pour la Route du Rhum et plusieurs régates méditerranéennes… Et surtout, recherche de sponsors pour la Mini-Transat 2019 ! Pas le temps de chômer, on continue d'envoyer de la toile !

Avion de chasse (presque) prêt pour le décollage

Victoire sur la Duo Concarneau

C’était mi-septembre en compagnie de Julien Bourgeois, navigateur de talent made in La-Trinité-sur-Mer. Notre équipage a plutôt bien fonctionné, puisqu'on a arraché la victoire avec 41 petites secondes d’avance sur le 865 de François Jambou, qui dominait pourtant la course sur les dernières vingt-quatre heures… Ce n’est que dans les cent derniers mètres que Tartine a pris l’avantage sur nos concurrents !

Une nouvelle preuve qu’il ne faut rien lâcher, car c’est ce qui fait le charme de la régate et nous rend tous autant accros… Un certain Francis J. nous l’a encore bien rappelé sur la Route du Rhum !

C’est donc la deuxième victoire et le quatrième podium du 945 en cinq courses, ce qui confirme pleinement le potentiel du bateau, encore jeune et dépourvu d’un jeu de voiles complet… Ça promet pour la suite !

Le sourire du hold-up (un peu gêné, mais bien content quand même !)

Tour le plus rapide sur la Chrono

Début octobre, Tartine a disputé la dernière course de la saison 2018 : un format un peu sépcial pour cette régate ambiance détente, puisqu'il s'agit d'un contre-la-montre sur trois jours autour de l'île de Groix. En clair : retour tous les soirs au ponton pour de sympathiques barbecues et bilans de la saison. Jusqu'à la dernière journée, Tartine était sur le podium, mais le coup de poker tenté pour ravir la première place était un peu risqué... Eole n’avait pas décidé de sourire aux audacieux ! Résultat : une quatrième place pour Tartine, avec pour lot de consolation le prix du tour le plus rapide, en 2 h 47 minutes et 25 secondes.

            

                                                                                       Le vendredi avec Renaud Mary...                                                                                                                                                                     ...et le samedi avec Fred Denis !
Je retiens surtout un très bon moment sous le soleil breton, avec des pointures comme Frédéric Denis, Renaud Mary et même Yves Le Blévec, ancien gagnant de la Mini Transat qui nous a fait le plaisir de monter à bord du 945 ! "Voile et Voiliers" a d’ailleurs souligné les belles performances de mon nouveau-né tout en carbone :

« Nous avons choisi une carène hybride, large avec du volume à l’avant mais dont l’étrave est un peu pincée, et je trouve que le bateau n’a pas beaucoup de trous dans les différentes allures, du près au portant. C’est évidemment une bombe au reaching. »

 

La Tartine sous son meilleur profil (mais elle n'a que ça, des meilleurs profils...)

Recherche de sponsors

C’est plus que jamais mon actualité, je cherche toujours des partenaires qui voudraient s’engager à mes côtés pour construire un projet gagnant pour la Mini-Transat 2019. Entraînements, inscriptions aux courses de la saison prochaine, assurance, chantier d'hiver, les postes de dépense sont nombreux... je cherche surtout de quoi lancer la construction de foils pour permettre à mon bel oiseau de prendre son envol ! Une innovation technique qui permettrait à Tartine d’atteindre le maximum de son potentiel et de prendre une sacrée longueur d’avance sur la concurrence. 

J’espère que la médiatisation de la Route du Rhum et les belles émotions provoquées par ses navigateurs donneront envie à des entreprises de se lancer dans l’aventure de la course au large, pourvoyeuse de tant de belles valeurs ! C'est ces envies de dépassement de soi, de courage, de rigueur et d'abnégation que j'entend moi aussi illustrer sur l'eau. Si vous voulez m’aider dans cette tâche, n’hésitez pas à parler de mon projet autour de vous et à diffuser la plaquette de mon projet.

Pratique pour vérifier la peinture de la coque...

Route du Rhum et régates méditerranéennes

Ces deux derniers mois, j’ai également repris ma casquette de préparateur et navigateur sur d'autre supports. Cela m’a permis de vivre une belle aventure technique en préparant un Class 40 sur la Route du Rhum, mais aussi de participer à la célèbre régate des Voiles de Saint-Tropez, ainsi qu’à la Rolex Mediterranean Sea Race, autour de la Sardaigne. Deux belles courses qui m’ont encore permis d’engranger de l’expérience sur une mer un peu moins familière que mon terrain de jeu breton habituel !

A bientôt pour de nouvelles aventures iodées,

Axel

 

Contact

TY STARTIGENN

Axel TREHIN

06.67.39.06.78

axel.trehin@gmail.com

Contact partenaires et presse

06.68.43.39.44

Dernières Actus

Plus d'info sur

  •    
  •    
  •