Escale Pornichétine

Suivez-nous sur Twitter !

     Une semaine après l'arrivée de la Pornichet Select 6,50, l'heure est au debrief des premières courses de la saison.

 

Lorient Bretagne Sud Mini - 150 Nm en double - 5e

 

Départ de la Lorient BSM - Crédit Photo C. Breschi

 

     La Lorient Bretagne Sud Mini, première course de la saison au départ de Lorient et à destination de Pornichet, était une parfaite mise en bouche pour attaquer cette belle saison qui s'annonce.

     Une course en double particulièrement courte (150 Nm) qui a tout du sprint plutôt que de la course de fond. Epaulé pour l'occasion par Henri-Paul Schipman (architecte, constructeur et coureur sur le 716 en 2008 et 2009), cette navigation a été vraiment très intéressante. Courir en double permet de jouer sur les réglages avec plus de facilité tout en se confrontant en permanence à la vitesse des adversaires. Un moment privilégié donc, qui nous a permis de trouver les premières clés de la bonne marche du bateau. Il était pour moi primordial de bénéficier du retour d'expérience d'HP qui, en plus d'avoir collectionné les podiums il y a quelques années avec Raoul Pastèque, s'est repenché sur la table à dessin pour orienter le chantier de reconstruction et d'optimisations de l'année passée. Une rencontre aussi riche techniquement qu'humainement, et qui donne bien envie de remettre ça !

 

Départ le la LBSM le couteau entre les dents ! Crédit Photo B.Gergaud

 

     Après un tour de Groix dans la meute des poursuivants, le bord vers la pointe sud de Quiberon nous permet de revenir très fort sur les deux premiers (800 et 865) qui avaient pris la poudre d'escampette dès la première bouée. L'espoir de venir batailler avec eux est de courte durée car ils redémarrent très vite et le but du jeu pour nous devient rapidement de contenir le paquet qui nous talonne. Nous cèderons la troisième place au 754 entre Houat et Hoëdic suite à une petite erreur de navigation (empannage trop tardif pour éviter le dévent des îles). Nous arrivons à la pointe de Penchateau à l'entrée de la baie de la Baule au coude à coude avec le 759, revenu du diable vauvert dans le vent mollissant. Nous coupons la ligne d'arrivée devant le port de Pornichet en 5e position quelques longueurs derrière lui après une bataille de plus d'une heure dans moins de 3nds de vent et face au courant...

     Le bilan de cette première course est très encourageant et de bon augure pour la suite de la saison... Le bateau a le potentiel pour jouer aux avants-postes et je commence à trouver les boutons pour le faire marcher. La conclusion est donc sans appel : hâte d'y retourner !

 

Bilan très encourageant pour cette première course ! Crédit Photo C.Breschi

 

Pornichet Select 6,50 - 300 Nm en solitaire - 4e

 

     Après ce galop d'essai, la Pornichet Select 650 courue dans la foulée arrive à point nommé. L'exercice est d'un tout autre style puisqu'il s'agit là d'un retour à la navigation en solo. Le parcours est également deux fois plus long et de Pornichet à Pornichet nous contournerons par trois fois Belle-Ile, Houat et Hoëdic, par deux fois l'île d'Yeu mais également Groix et la Nouch Sud, la bouée devant les Sables d'Olonne.

 

Parcours intense entre les îles au menu !

 

     Un peu stressé, je prend un départ timoré, en retrait des concurrents, vers la mauvaise bouée et sous-toilé, je quitte la baie de la Baule en milieu de flotte. La vitesse du bateau sur le premier bord jusqu'au phare des Birvideaux me permet de revenir dans les cinq premiers et si je distingue clairement le quatrième devant moi à la tombée de la nuit. Les trois premiers en revanche se sont déjà bien envolés.

A la poursuite de la tête de flotte. Crédit Photo C. Breschi

 

     L'orientation du vent (Est-Nord-Est) nous permet de naviguer sur la route directe sur quasiment toute la suite du parcours, qui devient dès lors une course de vitesse pure. Le vent est soutenu (20/25 nds) dans la nuit et au petit matin, puis mollit légèrement ensuite. Je prend la quatrième place durant la première nuit et la garderai jusqu'à la ligne d'arrivée, non sans avoir lutté contre des adversaires loin d'être décidés à rendre les armes (753 & 754).

 

Des premiers résultats prometteurs... Crédit Photo C. Breschi

 

     Content du résultat en coupant la ligne, je suis surtout ravi de prendre autant de plaisir sur l'eau sur ce bateau magique au potentiel incroyable. Je trouve ces premiers résultats très encourageants et si j'ai bien sûr très envie de passer un cran en allant batailler avec les trois premiers, je garde à l'esprit que cette deuxième course était seulement ma dixième sortie avec Raoul, et que nous en sommes encore au stade de l'apprivoisement mutuel... Vivement qu'on se connaisse mieux !

 

     A très vite pour la Mini en mai, départ lundi 4 mai au matin, sur le port de La Trinité sur Mer !

Contact

TY STARTIGENN

Axel TREHIN

154 Avenue du Général de Gaulle

56400 AURAY

06.67.39.06.78

axel.trehin@gmail.com

Dernières Actus

Plus d'info sur

  •    
  •    
  •